[test] tee-shirt et cuissard Bodycross, c’est good !

J’aime le sport et j’apprécie de pouvoir le pratiquer n’importe quand tout en étant confortable au niveau vestimentaire.
Par conséquent, je suis à l’affût de toutes les nouveautés textile qui peuvent surgir.

J’ai noté la montée en gamme de Décathlon et de ses déclinaisons dont Kalenji. C’est un remarquable !

Je me demandais comment les autres grandes marques allaient réagir : les Nike, Adidas, Odlo et cie.
Jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé quelque chose de surprenant, c’est plutôt même le contraire de la part de tels ténors, à moins de dépenser des sommes « astronomiques ».

Et dernièrement, grâce à l’ami Jean-Pierre, j’ai découvert une nouvelle marque Bodycross. Venant de sa part, j’étais convaincu de la qualité, mais je suis comme Saint Thomas et je demandais à voir.

C’est dans ce contexte que j’ai testé le tee-shirt technique Mile et le cuissard de compression Silvio.

Dès le premier toucher, je suis étonné par la finesse et la douceur du toucher alors que c’est très fin.

Malheureusement nous sommes en pleine canicule et je me dis que ces textiles ne sont pas adaptés pour ces chaleurs et j’attends quelques semaines pour m’en servir.

Nous voici revenu à des températures plus clémentes pour un mois de septembre, environ 12-15°C au petit matin. Je me dis que là les conditions sont idéales, car il fait frais au démarrage, mais une fois en route on a facilement chaud.

C’est donc souvent une gageure de s’habiller juste, ce qui signifie pour moi le moins de vêtements possible.

J’enfile donc le tee-shirt et le cuissard.

Je constate tout de suite la vaste poche dorsale du cuissard qui accueille facilement mon smartphone (un Samsung S20). C’est appréciable. Par ailleurs, la petite poche latérale accueille mon inévitable paquet de mouchoirs bien utile. Dans la poche ventrale je dispose ma clé et me voilà paré pour ma petite séance matinale de 45 min.

Je ne me sers pas des poches du tee-shirt alors que je pourrais y glisser une barre si je décidais de faire une sortie longue.

Par contre je monte le zip de ce tee-shirt car il fait légèrement frisquet au démarrage.
À ma grande surprise, je ne ressens qu’une légère fraîcheur qui augure d’une bonne séance.

Cela se confirme par une très bonne ventilation et toujours cette sensation de fraîcheur grâce à une bonne évacuation de la chaleur et de la transpiration.
C’est vrai aussi bien en haut que pour le cuissard.

Au bout de 30 minutes, j’ouvre le zip du cou ce qui permet un regain de fraîcheur bien utile.

Le résultat est très positif à la fin de cette première séance.

Le lendemain, séance surprise sous la pluie. M…

J’ai eu agréablement surpris par sa légèreté même sous la pluie : le combo tee-shirt + cuissard est très protecteur car je n’ai pas ressenti de froid, au contraire j’étais bien 😀

C’est donc une grande satisfaction de porter ses vêtements dont vous avez les caractéristiques ci-dessous.

Comme on dit : « essayez c’est les adopter », j’y souscris à fond dans ce cas.

Merci Jean-Pierre, découvrez la marque sur https://shop-bodycross.com/fr/ et merci Bodycross pour ces textiles hors pair qui nous permettent d’appliquer son slogan « beyond your limits » ou le dépassement de soi…

Tee-shirt Mile : https://shop-bodycross.com/fr/t-shirt-trail-homme-mile-noir-jaune.html

Ce tee-shirt d’inspiration trail à manches courtes, est idéal pour votre entrainement ou votre compétition par temps sec. La matière respirante et les éléments en mesh sous les bras permettent une évacuation de la transpiration. Le demi-zip permet une protection et permet également l’évacuation de la transpiration et donc un confort thermique maximum. Les coutures plates de ce tee-shirt vous procureront une aisance optimale et une protection de votre peau contre les irritations.
Deux poches dans le bas du dos, à droite et à gauche, fermées par un rabat, peuvent accueillir chacune, gel et barre céréale pour garder de l’énergie durant votre course. Une 3ème poche zippée, permet de transporter des objets tel que clés ou téléphone. Pour une meilleure visibilité, des éléments réfléchissants sont apposés à l’arrière et sur les manches.
Composition : 88% polyester + 12% élasthanne. Le Mesh est composé à 75% de Polyester et à 25% d’élasthanne.

Cuissard de compression Silvio : https://shop-bodycross.com/fr/short-compression-trail-homme-silvio-noir.html

Le cuissard Silvio a été conçu à partir de polyamide, matière textile très légère, très résistante et élastique, ce qui convient parfaitement pour ce cuissard de trail.
Pour un maintien correct au niveau des quadriceps, le bas est resserré. Confortable et respirant, le Silvio dispose d’une large ceinture, 10cm, disposant d’un cordon de reserrage pour un maintien optimal.
Sur cette ceinture se trouve 2 poches, une poche élastiqué à l’avant pour y mettre une flask d’eau et/ou barre de céréale, et une poche zippée à l’arrière pour y ranger vos objets précieux tel que le téléphone ou clé. Les coutures plates éliminent le risques de frottement et d’irritations.
Ce cuissard de compression dispose également d’une protection anti-bactérienne et anti-odeur.
Composition : 76% polyamide + 24% élasthanne

[livre] OL1MPE – RESTEZ EN FORME

Sous-titre : « Mode d’emploi pour bien vieillir »

En tant que sportif assidu, fils de sportif, conjoint de coach de Pilates, je suis très attentif à tout ce qui touche au bien-être.
De plus, ayant atteint la cinquantaine, j’ai un intérêt accru pour les seniors 😉

C’est pour cela que ce mook (magazine + book) a tout de suite attirer mon attention.
Ce format intermédiaire permet d’aller plus en profondeur qu’un magazine et donc de mieux couvrir une thématique. Ici, c’est le mode d’emploi pour bien vieillir. Vaste sujet !

Je dois avouer que le challenge est bien réussi en parcourant les différents points de vue : santé, forme, et nutrition.

Le seul bémol : les articles sont tous d’origine anglaise mais ils s’adaptent très bien à la France.

Au final c’est un ouvrage intéressant pour une approche globale de ce sujet avec une multitude de conseils pratiques.

OL1MPE – RESTEZ EN FORME
Éditions Amphora
ISBN : 9782757604724 ; EUR 12,50 ; mai 2020 ; 128 p.

Le système des castes en Inde en 10 points

Je vous présente un article intéressant de Mathilde Loire sur le système des castes que l’on méconnait souvent.

Son article est l’occasion d’en apprendre plus.

En voici un extrait :

Le mot « caste » n’est pas un terme indien, mais un mot dérivé du Portugais « casta » qui signifie « espèce, race » ou « pur, non mélangé ». Il est utilisé par les Occidentaux depuis l’arrivée des colons portugais en Inde, au XVIe siècle. Les Indiens, eux, utilisent plutôt les mots varna et jati, qui recoupent deux réalités différentes.
Varna, qui signifie « couleur », désigne un système hiérarchique hérité de la société védique (1500 à 600 avant J.-C.). Il existe quatre varna, hiérarchisées selon un principe de pureté rituelle et correspondant chacune à une partie de l’être primordial, Purusha. Les brahmana, les prêtres et les enseignants, sont issus de sa bouche, et sont les plus « purs » ; les kshatriya, les gouvernants et les guerriers, viennent de ses bras ; les vaishya, les exploitants agricoles et les marchands, de ses cuisses. Ces trois classes sont dites dvija, soit « nées deux fois » : leurs membres passent par un rite d’initiation avant l’âge adulte, qui les autorise à porter un cordon sacré. La quatrième varna est issue des pieds de l’Homme primordial : ce sont les shudra, les ouvriers et les travailleurs agricoles, qui servent les trois classes supérieures. Enfin, les « hors-castes », les intouchables, que l’on appelle aujourd’hui plutôt les dalits (« opprimés ») seraient eux nés de la terre.

L’article complet par Asialyst.

30 septembre 1938 : Les accords de Munich

ChamberlainDaladierHitler et Mussolini le 29 septembre 1938

Le 30 septembre 1938 se clôt à Munich une conférence de la dernière chance. Hitler réclame à ses interlocuteurs Daladier, Chamberlain et Mussolini le droit d’intervenir en Tchécoslovaquie à l’appel de la minorité de langue allemande qui peuple les monts Sudètes. En cédant une nouvelle fois à la menace, les Occidentaux confirment le dictateur allemand dans la conviction que tout lui est permis…

Les principaux points de cette conférence:

  • Conférence de la dernière chance
  • Faillite politique
  • Démantèlement de la Tchécoslovaquie
  • Défaite des démocraties

Tout le détail sur Herodote.net.

[livre] Un toubib dans le Covid

Aujourd’hui, je vous présente le livre « Un toubib dans le covid » par le Docteur Laurent Zarnitsky. Le titre est déjà évocateur mais le sous-titre annonce encore plus la couleur « Journal de bord d’un médecin parisien« .

Cet un court ouvrage de 119 pages qui se lit d’une traite. Une fois plongé dedans, on ne lâche pas un récit si vivant. On y est vraiment.
Ce livre nous replonge dans une époque très récente et nous nous identifions tous à l’une ou l’autre des situations évoquées.

Par ailleurs, Laurent a le don de prendre de la hauteur, de pousser des coups de gueule, de parler vrai, … Cela fait du bien de sortir du politiquement correct et de constater que des dysfonctionnements, des erreurs, des conneries se sont produits …

Je n’en dis pas plus et vous laisse dévorer cet opus.


Un toubib dans le Covid
de Laurent Zarnitsky
ISBN : 9782957429004 ; EUR 3 ; septembre 2020 ; 119 p.

20 septembre 1870 : Les troupes piémontaises entrent à Rome

Breccia di Porta Pia, Carlo Ademollo (1824-1911)

Le 20 septembre 1870, quelques jours après la chute du Second Empire français, les troupes piémontaises entrent à Rome. Le roi Victor-Emmanuel profite de la chute de Napoléon III, qui s’opposait à l’annexion par l’Italie des dernières possessions du pape, pour achever l’unification de la péninsule.

Le pape Pie IX se considère dès lors prisonnier au Vatican. Ses successeurs feront de même jusqu’aux accords de Latran qui, en 1929, transformeront le Vatican en un État souverain.

17 septembre 1787 : Une Constitution pour les États-Unis

La Constitution des États-Unis d’Amérique est publiée le 17 septembre 1787, soit 4 ans après l’indépendance du pays, par le Congrès (en anglais « Convention ») de Philadelphie.

Ce texte magistral et concis (70 alinéas) est inspiré par les analyses politiques d’Alexander Hamilton (Federalist Papers) et les thèses du philosophe anglais John Locke et de son homologue français Montesquieu sur la séparation des pouvoirs (L’Esprit des Lois, 1748).

Complétée le 15 décembre 1791 par les dix amendements de la Déclaration des Droits (en anglais Bill of Rights), la Constitution est toujours en application deux siècles plus tard, preuve de remarquables facultés d’adaptation au temps. C’est la plus ancienne des Constitutions actuelles…

La suite sur l’excellent site Herodote.net.

Les nouveaux trésors de Pompeï

Vous savez que j’aime l’Italie et en plus ma compagne est de Pompeï, je ne pouvais que relayer cet article.

La preuve par trois : les nouveaux trésors de Pompéi

La fresque de Leda et le cygne, retrouvée en 2018 au cœur des ruines d’une riche demeure de la Via del Vesuvio. Site officiel de Pompei
Christian-Georges Schwentzel, Université de Lorraine

La preuve par trois : les experts de The Conversation déclinent 3 aspects d’une question d’actualité en 3 épisodes à écouter, à la suite ou séparément ! Dans cette série, Christian-Georges Schwentzel, professeur d’histoire ancienne à l’Université de Lorraine, nous parle de trois découvertes majeures faites récemment sous la direction de Massimo Osanna, à Pompéi : une fresque érotique d’inspiration mythologique, une autre qui représente de façon très réaliste un combat de gladiateurs, et enfin une mosaïque qui nous renseigne sur la spiritualité des Romains.

Léda et le cygne

Zeus, métamorphosé en cygne, s’apprête à abuser de Léda. http://pompeiisites.org/gallery-pompei/riapre-via-del-vesuvio-con-la-casa-di-leda-e-il-cigno-dai-nuovi-scavi-e-le-terme-centrali-per-la-prima-volta-visibili-al-pubblico/

Inspirée par un épisode mythologique bien connu, cette fresque érotique a été retrouvée dans une riche demeure de la Via del Vesuvio en 2018.

Listen on Apple Podcasts

La fresque des gladiateurs

La fresque des gladiateurs frappe par le réalisme de la représentation. Site officiel de Pompei

Cette fresque représente un combat particulièrement sanglant entre deux gladiateurs.

Listen on Apple Podcasts

Le mythe d’Orion

La magnifique mosaïque d’Orion. Site Made in Pompei

Cette mosaïque, découverte au sol d’une opulente demeure, illustre le mythe d’Orion, dont on connaît peu de représentations dans le monde antique.

Listen on Apple PodcastsThe Conversation

Christian-Georges Schwentzel, Professeur d’histoire ancienne, Université de Lorraine

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

[livre] Stretching express

Aujourd’hui, je vous présente le livre « Streching Express » édité chez Amphora.

J’apprécie l’introduction qui explique pourquoi il est bien, voire nécessaire de s’étirer.
Bien que faisant du sport et de l’athlétisme depuis mes 10 ans, j’en ai 50 maintenant, j’ai quasiment arrêté de m’étirer quand je suis passé du sprint, de la piste et des sautoirs à la course sur route.
Je n’ai pas eu de soucis avec cette absence d’étirements pendant plus de 20 ans.
Toutefois, avec une augmentation sensible du kilomètrage, une certaine tension est née puis s’est renforcée tout particulièrement au niveau de mes psoas et de mes ischios.
Sacrés ischios, chez moi, ils furent souvent une source d’inquiétude car performants mais fragiles quand je faisais du sprint et des haies.

Néanmoins j’avais arrêté les étirements jusqu’au mois de février 2020.
Peu de temps avant suite à un fort éternuement, j’ai ressenti une douleur au dos. Celle-ci s’est amplifiée sans que je trouve un remède jusqu’au passage chez un ostéopathe qui m’a montré des étirements pour me soulager. Et miracle, en quelques jours l’amélioration fut sensible et la douleur a disparu complètement en quelques semaines.

C’est donc avec un intérêt tout particulier que j’ai lu cet ouvrage.

J’aime les principales raisons évoquées par l’auteur pour s’étirer :

  1. pour un mieux être au quotidien ;
  2. pour rester jeune ;
  3. pour rééquilibrer le corps ;
  4. pour prévenir les blessures ;
  5. pour avoir une meilleure image de soi ;
  6. pour libérer les émotions.

Désormais quinquagénaire, on pourrait penser que le point 2 est le plus important pour moi.
Et bien non, je suis plus attiré par la notion d’équilibre du corps.

Cet équilibre est renforcé par l’accompagnement de tout exercice par une bonne respiration, en évitant de forcer comme une « brute ». Cela vous rappelle tous quelqu’un n’est-ce pas ? Je me souviens de certains acharnés sur le stade il y a bien longtemps mais cette attitude perdure.

L’introduction de cet ouvrage est vraiment bien faite car elle situe bien que les étirements ne se suffisent pas à eux-mêmes et qu’ils font partie d’un tout avec l’alimentation notamment. C’est donc une approche holistique qui est mise en avant. On ne se contente pas de lister tous les étirements possibles en fonction de tels ou tels muscles.

Ce livre s’adresse à la majorité d’entre nous d’où sa décomposition en deux parties : le niveau débutant et le niveau intermédiaire.

Par ailleurs, l’auteur souligne l’importance de s’arrêter si on ressent une gêne ou une douleur anormale. On est heureusement bien loin du « no pain, no gain ».

Passons aux choses sérieuses : les étirements.

Ils sont regroupés en séances courtes, une dizaine de minutes, qui ciblent une zone du corps : la nuque, le dos, les abdominaux, …

Le matériel requis est minimaliste : une chaise, un tapis, un bâton, une sangle.

Les exercices proposés sont bien catégorisés et ils sont expliqués dans un langage accessible, totalement en français, sans l’usage d’un jargon franglais qui nuit souvent à la bonne compréhension du mouvement à exécuter.
Cette absence de jargon est particulièrement notable et on comprend qu’un soin a été apporté au vocabulaire employé pour que tout le monde puisse s’approprier les étirements proposés.

C’est une belle réussite et une bonne façon de se préparer pour les efforts de cette période des vacances qui commencent.


Stretching Express
de Elodie SILLARO
Éditions Amphora
ISBN : 9782757604649 ; EUR 9,95 ; mai 2020 ; 112 p. ; Broché

Watchfaces, semaine du 8 juin

Voici les watchfaces – cadrans de montre – que j’ai affichées sur ma Garmin sur cette deuxième semaine du mois de juin.

Quelle est votre watchface préférée parmi l’échantillon de cadrans de montres ci-dessous ?
Et vous, lesquelles avez vous mises sur votre montre ?

Confinement et mal de dos : eureka

Je me suis fait mal au dos deux semaines avant le début du confinement 🥺, et grâce à un ostéopathe, on a bien identifié la raison : ischios trop tendus et nécessité de faire des étirements 🧐

Si ça vous intéresse, je peux faire une vidéo sur mes exercices 🤔

J’ai suivi les recommandations de l’ostéo, et tout était quasiment rentré dans l’ordre en deux semaines.
Malheureusement avec le confinement, je suis resté très, trop longtemps assis et surtout avec une mise en tension excessive du dos, d’où un effet sur le psoas et les ischios.
Mais j’ai compris l’origine de ma douleur grâce à cette vidéo de Major Mouvement 👍🏾. Merci beaucoup à lui 👌🏾🥂

Dès lors, j’ai changé par position d’assise sur le fauteuil et tout est très vite rentré dans l’ordre 😀

Watchfaces, semaine du 1 juin

Voici les watchfaces – cadrans de montre – que j’ai affichées sur ma Garmin sur cette première semaine du mois de juin.

Sur le plan personnel, j’espère ne plus jamais revivre la même chose 🥺 Une fois de plus, il faut profiter de la vie au jour le jour sans remettre au lendemain.

Quelle est votre watchface préférée parmi l’échantillon de cadrans de montres ci-dessous ?
Et vous, lesquelles avez vous mises sur votre montre ?

[vidéo] 10 trucs soulants autour de l’écriture inclusive

Je dois vous avouer que je suis un peu old school et que j’étais plutôt réfractaire à la réforme de l’orthographe il y a peu de temps.

Pourtant cette réforme permet à la langue de vivre, de s’enrichir et j’y suis maintenant favorable. Découvrez la :

L’écriture inclusive, c’est autre chose et cela me paraît plus artificielle et normatif sans raison.
Qu’en pensez-vous ? Je vous laisse regarder cette vidéo.

Watchfaces, semaine du 25 mai

Voici les watchfaces – cadrans de montre – que j’ai affichées sur ma Garmin sur cette dernière semaine du mois de mai. Semaine qui fut chaude et mouvementée. J’espère que le rythme va se calmer la semaine prochaine.

Quelle est votre watchface préférée parmi l’échantillon de cadrans de montres ci-dessous ?
Et vous, lesquelles avez vous mises sur votre montre ?

[vidéo] La vérité sur le gainage

Décidément j’adore Major Mouvement, c’est pourquoi je vous partage sa vidéo sur le gainage.
Je vois beaucoup de monde faire cet exercice, en essayant de tenir le plus longtemps possible : la célèbre planche 👀
Je n’ai jamais compris cet acharnement, surtout que je trouve l’exercice inapproprié et douloureux au niveau des coudes pour peu de résultats aux abdominaux.

Bref je ne le fais jamais et j’ai pourtant la tablette.
Alors essayons de comprendre.

Lire la suite

Watchfaces, semaine du 18 mai

Voici les watchfaces – cadrans de montre – que j’ai « portées » sur ma Garmin cette semaine débutée le lundi 18 mai. C’est une semaine raccourcie du point de vue professionnelle pour moi. Et pour vous ?

Quelle est votre watchface préférée parmi le panel ci-dessous ?
Et vous, lesquelles avez vous mises sur votre montre ?

[vidéo] Quelles sont les limites de l’endurance humaine ?

Guillaume Millet – L’extraordinaire endurance de l’espèce humaine : où sont les limites ?

Guillaume Millet, ultra trailer et surtout scientifique, démontre au cours de cette conférence que l’être humain est taillé pour l’endurance alors que nous sommes de piètres performers en matière de vitesse.

Il fait un panorama très argumenté permettant de prendre du recul et de comprendre quelques vérités.

Tant que l’on ne verse pas dans les excès, l’entraînement en endurance est globalement très bénéfique pour la santé.