[Run session #2015-21] De la BMW série 5 à McLaren Mercedes

02_27_2015_Sèvres__IDF__France___Course_à_pied___Strava

Ce matin, j’ai délaissé mes Saucony Ride 7 et Triumph ISO pour reprendre les Skechers Go Meb Speed 2.

Je peux vous dire que cela m’a fait tout drôle : comme je l’ai dit dans un précédent billet, la Triumph ISO est une routière haut de gamme. Par contre la Go Meb Speed 2 est une voiture de course et il faut avoir les chevaux pour en profiter un max.

Ce n’était pas tout à fait le cas ce matin.

2 semaines après mon rhume, je ne suis pas encore au niveau, et il est temps que je profite du week-end pour bien me reposer et reprendre des forces à 8 jours du semi-marathon de Paris que je ferai en mode lièvre pour mon père.

Toutefois l’avantage de changer drastiquement de type de chaussure permet de faire travailler les muscles différemment sur le même parcours : un pas de plus dans mon Kaizen de la course à pied.

Quelques stats sur ma séance de ce matin :

02_27_2015_analyse_allure

Skechers GoMeb Speed 2 : l’état de grâce

skechers-gomeb-speed-2-small

C’est grâce à la Runnosphère que j’ai pu testé ce modèle de la marque Skechers.

Comme son nom l’indique cette chaussure semble être prédestinée à la vitesse.
Vérifions que cette destinée est vérifiée … ou pas !

Tout d’abord son profil est racé, faible drop (4mm) et légère, légère (220 g environ). C’est vraiment taillé pour la vitesse.
C’est un bon départ pour moi qui suis un adepte des chaussures minimalistes.

Et maintenant en route, dès que je les ai enfilées, j’ai senti qu’elles faisaient cor(p)s avec mes pieds 😉

Large toebox mais sans plus, pas de coutures superflues, …
Dès les premières foulées, j’ai cru que j’ai pu voler, yes, “I believe I can fly”.

Et cela s’est vite confirmé.

kilometrage-chaussures-20141014

Ce qui est étonnant avec ce modèle, c’est qu’avec sa légèreté et sa finesse, j’ai craint que le pied ne tape au sol, pas du tout.
La semelle a juste ce qu’il faut d’amorti pour que la pose du pied soit agréable, tout en ayant un maximum de dynamisme.
J’ai retrouvé certaines de mes sensations de sprinteur d’il y a 20 ans : un pur bonheur. Car on arrive à être dynamique sur la durée et pourtant je ne suis pas un poids léger (1m82 et 73kg).

Avec ce regain de contrôle, j’ai réussi à améliorer ma foulée et je m’en suis rendu en vérifiant la faible usure de la semelle de ma chaussure gauche au niveau du talon : faible usure (vous pouvez le voir avec ces photos avant et après) malgré les 200 km parcourus.

skechers-gomeb-speed-2-semelle-avant

skechers-gomeb-speed-2-semelle-apres-small

Le Light Feet Running est encore plus facile à mettre en oeuvre avec ce modèle de chaussures.

Le seul défaut que j’ai trouvé est la tenue du laçage qui m’a obligé à faire des doubles noeuds, mais comme les lacets d’origine sont assez longs, ce n’est pas un problème.

Bref, j’envisage sérieusement de courir mes prochaines courses sur route avec ces chaussures ou ces petites soeurs.

Que du bonheur et vous, qu’en avez-vous pensé ?

teste-approuve-adopte-soncad-officiel-de-la-coiffure-domicile

Skechers sur Facebook