[run session #2015-54] Séance LSD, ça plane pour moi

20150610-dashboard

10/06/2015 – J’ai fait une séance « Easy »(voir l’histogramme fréquence cardiaque ci-dessous) et je suis étonné par la durée de récupération que me propose l’Ambit 3 Run : > 100h alors que la Forerunner 620 m’indique 20h. Habituellement les valeurs sont assez proches. Je pense que cette différence est due à l’absence de mesure de la fréquence cardiaque pour la Suunto car je ne porte pas sa ceinture cardio-fréquencemètre.

20150610-dynamique-de-courseJe vais être attention à ce point lors des prochaines séances de ce type.

J’ai eu du mal à descendre aussi bas dans mon rythme car ce n’est plus mon rythme habituel de course à pied mais contrairement à lundi, je m’y suis astreint.

Ensuite ce n’est pas facile de s’y maintenir et de ne pas pousser une petite accélération quand on sent que c’est très facile. Il faut se discipliner : c’est pour une bonne cause.

Je voulais faire une séance longue et ce fut le cas avec 1h33 pour 15,6 km.

Une autre nouveauté : j’ai configuré ma Forerunner 620 pour qu’elle m’affiche mon allure en miles/h tout en conservant l’affichage de la distance en kilomètres. Je n’ai pas réussi à le faire sur l’Ambit 3 Run. Ce type d’affichage est nécessaire pour m’éviter de faire des conversions lors de l’application des plans proposés par les Hansons brothers 😉

Ainsi malgré la chaleur, j’ai fait ma séance longue tout en souplesse et très calmement, en témoigne ma fréquence cardiaque.

20150610-frequence-cardiaque

Une conséquence de ce rythme lent est que je ne peux plus avoir une cadence aussi « élevée » qu’avant même si je m’efforce d’être plus fréquent que mon rythme naturel.

Demain, je remets le couvert pour m’habituer au concept de cumulative fatigue.

20150610-parcours

[run session #2015-46] Fartlek avec l’ami RV dans la forêt de Chaville

20150508-dashboard20150508-dynamique-de-course08/05/2015 – Avec l’ami Hervé, nous avions décidé de faire une sortie longue. Le boss, Hervé, m’a proposé d’aller courir dans la forêt de Chaville: très bonne idée.

Le programme : 90 minutes de fartlek dans les bois => un pur plaisir sur un sol souple, très peu humide avec la fraîcheur juste comme il faut.

Jusqu’à présent, j’étais peu allé courir dans ce bois – hormis les passages liés à mes participations à l’Eco-Trail (30, 50 et 80 km).

On a fait quelques accélérations progressives sans se mettre dans le rouge tout de même comme on peut le voir ci-dessous.

20150508-frequence-cardiaque

Hervé m’a montré qu’il y a beaucoup de sentiers à parcourir. Je vais bien en profiter dans les semaines à venir. D’autant plus que ce bois est toujours ouvert donc pas de limite le soir. Pourquoi ne pas faire une sortie de nuit à la frontale ? Je vais creuser cette idée.

20150508-parcours

[run session #2015-43] SL à la cool avec l’ami RV

20150501-dashboard01/05/2015 – En ce jour férié, j’avais l’occasion d’aller courir avec mon voisin et ami Hervé, j’en ai profité.

Il avait programmé une sortie longue (SL) dans le Parc de Saint Cloud et le bois de Fausses Reposes.

20150501-parcoursUne demi-heure avant le départ, je l’ai contacté pour m’assurer que la séance était maintenue malgré la pluie. Heureusement, oui.

J’avais décidé de tester les adidas Supernova Glide 7 sur terrain humide afin de rendre compte des qualités de la semelle Continental™.

Hervé avait décidé de partir lentement et d’accélérer progressivement tout en tenant compte de taux d’humidité du sol.

Nous n’avons pas été déçu.

On a fait une séance de bavardages (cela me change) tout en maintenant un bon rythme pour une séance cool.

En ce jour chômé, on a croisé beaucoup de monde sur notre route. Les gens étaient de bonne humeur et répondaient positivement à nos bonjours.

On a même croisé un pote triathlète d’Hervé qui s’entraînait avec un ami. Le pote d’Hervé vient de faire un triathlon en Afrique du Sud. Les deux avaient l’air bien affûté.

20150501-dynamique-de-courseComme le sol étant glissant, j’ai essayé au maximum de garder le pied léger avec un maximum de contrôle : objectif atteint.

Je constate que j’ai maintenu une bonne cadence mais la foulée est plus courte dans cette sortie typée « trail » que pour une sortie route normale.

La semelle Continental™ a très rempli son office et je n’ai jamais glissé : je suis très agréablement surpris.

Plus la séance avançait et plus j’étais à l’aise, la preuve que je ne suis pas fait pour les courses distances malgré mon passé de sprinteur.

Au final, une bonne séance entre potes à renouveler 🙂

Merci l’ami Hervé.

Avec le graphique ci-dessous, on se rend compte qu’il est plus difficile d’être régulier dans sa cadence.

20150501-cadence-ov