De retour de ma séance de rollers :-)

Malgré une petite chute qui m’a laissé une entaille au menton, je me suis bien amusé (10,3km en 45 min, tranquille mais le revêtement n’est pas toujours bon dans le parc de Saint Cloud et je ne vous raconte pas les conducteurs du dimanche).

Bonne balade en couple car Colomba m’accompagnait en vélo : elle a eu une peur bleue quand elle m’a vu par terre car elle n’avait pas vu la chute. Ce ne sera sûrement pas ma dernière, surtout si je veux faire les 24h du Mans en rollers.

En tous cas, on a profité du soleil sans que la chaleur ne soit trop écrasante, ce qui ne saurait tarder …

Bilan positif car pas de douleur au pied et j’ai fait travaillé les jambes.

Les rollers sont donc une bonne activité de rééducation pour les runners et toute la runnosphère 🙂

Vous pouvez voir le détail de la séance sur runkeeper.com.

Le pansement est impressionnant mais c’est juste pour éviter de tâcher le tee-shirt car la blessure est bénigne. Il faut que cela soit sec pour demain au bureau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faciliter la guérison de mon entaille au menton, je me suis finalement rasé la barbe.

Du coup, le pansement est tout petit 🙂

Rollers et course à pied

En attendant que mon pied droit guérisse complétement, je me remets aux rollers à partir d’aujourd’hui.

L’avantage avec la chaussure rigide, c’est que le pied ne travaille pas mais je peux entraîner mes cuisses et comme cela je ne perds pas tout le bénéfice de l’entraînement.

Et vous, est-ce que vous en faites de temps en temps ?

J’envisage d’ailleurs de faire les 24h du Mans rollers l’année prochaine. Cela vous tente ?

J’ai déjà fait le pi-marathon, pour la version automobile, on va attendre 🙂