[run session #2015-42] Focus sur la foulée

20150429-dashboard

29/04/2015 – Après ma séance de lundi, j’étais un peu dépité. Je m’étais trouvé lourd en course. Ce matin, j’avais donc décidé de focaliser le travail sur la technique et plus précisément sur ma longueur de foulée.

20150429-dynamique-de-courseCes dernières semaines j’avais travaillé la cadence, il était temps de travailler la longueur. Quand on combine les deux, forcément on va plus vite. Normalement …

Pour se faire, il faut laisser partir la jambe en arrière après l’appui afin de bénéficier un maximum de la biomécanique. Solarberg le décrit mieux que moi dans son livre.

Bref, j’ai mis tout cela en application ce matin et le résultat est très satisfaisant.

Avec une chaussure non boostée (Gomeb Speed 3 vs Supernova Glide 7), j’ai réussi à revenir à un temps très bon sur mon parcours habituel.

Mais surtout j’ai obtenu un bon compromis entre la longueur de la foulée et la cadence.

20150429-cadenceLe relâchement musculaire était plus au rendez-vous mais je souhaite m’améliorer sensiblement dans ce domaine : je dois avoir des ischios plus élastiques et robustes.

La PPG va m’y aider par un renforcement adapté des ischios qui sont mon point faible : séquelle de mes années de sprint et de quelques blessures.

Au final, je suis hyper confiant car je sens que je vais bien progresser.

MàJ : lors de la séance #2015-38, j’ai fait mieux avec des paramètres quasiment similaires, j’avais donc bien atteint un pic de forme juste avant le trail urbain. Il faut refaire la même chose pour la Paris Saint Germain en Laye.

[Run session #2015-38] Stabilisation

20150410-dashboard10/04/2015 – Pas d’objectif ce matin pour la séance, juste être cool, ne pas forcer à une semaine du trail urbain de l’Humarathon. Cela est bien tombé car au départ, je n’avais pas de bonnes sensations dans les jambes, foulées étriquées, chevilles un peu raides …

Au final les paramètres sont pas mal mais j’aurais pu mieux au niveau de la fréquence cardiaque. Je l’ai ressenti pendant la séance que le cardio était un peu haut. Était-ce un effet de la pollution qui sévit sur Paris en ce moment ? Possible.

20150410-frequence-cardiaque

Sinon les autres paramètres sont satisfaisants : oscillation verticale à 9,5 cm et cadence à 164 ppm.

20150410-dynamique-de-courseJe vais faire un travail spécifique sur ce dernier point après le trail urbain et avant la Paris Saint Germain en Laye.

J’ai déjà passé un cap ces derniers temps mais il serait bien que je tangente les 180 d’ici quelques semaines. Ce n’est pas gagné car c’est assez contre nature pour moi.

Mais qui ne tente rien n’a rien, so go, go, go.

20150410-cadence-ov

Actuellement, tous les voyants sont au vert et ma préparation au feeling me convient parfaitement pour le moment.

Comme j’explore plusieurs voies, je ne me fixe pas de plan et je travaille beaucoup à la sensation. Je suis la progression grâce aux données collectées séance après séance (notamment grâce à la Garmin Forerunner 620 que je possède depuis un mois).

20150410-parcours

[Run session #2015-36] Surpris

20150406-dashboard

06/04/2015 – Ce matin, j’avais décidé de profiter de ce lundi de Pâques pour faire une séance un peu plus longue en passant par Versailles.

Je suis donc parti à la fraîche – environ 3 degrés – en commençant par une petite descente et ensuite par une longue montée vers Ville d’Avray.

J’ai tenté de maintenir une cadence élevée et je ne croyais pas y être parvenu, néanmoins ma moyenne a été de 167 ppm mais le diagramme me laisse perplexe de par la répartition des valeurs.

20150406-cadence-ov

20150406-dynamique-de-courseToutefois, j’ai constaté le résultat à la fin de la séance : grâce à cette cadence maintenue, j’ai été vite, plus vite que d’habitude sans aucune fatigue. Super …

D’autant plus que l’oscillation verticale continue sa baisse, légère, mais en baisse 🙂

Je vais axer ma prochaine séance sur le respect d’une allure modérée entre 124 et 155 bpm avec au moins 60 %.

20150406-parcours