[run session #2015-42] Focus sur la foulée

20150429-dashboard

29/04/2015 – Après ma séance de lundi, j’étais un peu dépité. Je m’étais trouvé lourd en course. Ce matin, j’avais donc décidé de focaliser le travail sur la technique et plus précisément sur ma longueur de foulée.

20150429-dynamique-de-courseCes dernières semaines j’avais travaillé la cadence, il était temps de travailler la longueur. Quand on combine les deux, forcément on va plus vite. Normalement …

Pour se faire, il faut laisser partir la jambe en arrière après l’appui afin de bénéficier un maximum de la biomécanique. Solarberg le décrit mieux que moi dans son livre.

Bref, j’ai mis tout cela en application ce matin et le résultat est très satisfaisant.

Avec une chaussure non boostée (Gomeb Speed 3 vs Supernova Glide 7), j’ai réussi à revenir à un temps très bon sur mon parcours habituel.

Mais surtout j’ai obtenu un bon compromis entre la longueur de la foulée et la cadence.

20150429-cadenceLe relâchement musculaire était plus au rendez-vous mais je souhaite m’améliorer sensiblement dans ce domaine : je dois avoir des ischios plus élastiques et robustes.

La PPG va m’y aider par un renforcement adapté des ischios qui sont mon point faible : séquelle de mes années de sprint et de quelques blessures.

Au final, je suis hyper confiant car je sens que je vais bien progresser.

MàJ : lors de la séance #2015-38, j’ai fait mieux avec des paramètres quasiment similaires, j’avais donc bien atteint un pic de forme juste avant le trail urbain. Il faut refaire la même chose pour la Paris Saint Germain en Laye.

[Run session #2015-26] Séance royale et travail de la foulée

20150312-dashboard12/03/2015 – Hier j’ai regardé une vidéo de Solarberg Séhel sur les foulées de certains coureurs et j’ai été emballé, surtout par celle de Chris Erichsen (à partir de 1’05).

Ce matin, pendant ma séance longue passant devant le château de Versailles, j’ai décidé de travailler ma foulée en mettant un peu d’amplitude par une plus grande ouverture du bassin.

Pas de retour objectif pour le moment, mais j’ai senti les effets sur les ischios. Il faudra tout de même que je me fasse filmer pour voir vraiment ce qu’il se passe.

Dans les stats, la longueur de la foulée moyenne est identique à la version précédente (env. 1,28 m, pour info sur mon semi où j’étais le lièvre pour mon père, ma foulée était de 1,02 m).

Parti à la fraîche, après la descente initiale, les 5 premiers kilomètres sont plutôt en côte et donc pas trop rapides. Après l’entrée dans Versailles et la descente, je me suis lâché pour accélérer tranquillement jusqu’à la fin (on peut le constater sur l’analyse aux tours) sans monter dans les tours pour la fréquence cardiaque (respiration sans bruit et sans effort).

20150312-frequence-cardiaque

Concernant les autres données, c’est assez stable mais j’ai un peu augmenté ma fréquence de foulée.

Au final, une très bonne SL  comme je les aime avec le lever de soleil en prime 🙂

Quelques stats :

20150312-tours

20150312-analyse-allure

Courir mieux

Comme vous avez pu le constater, je suis entré dans le monde du minimalist running depuis cette semaine.

Non seulement on court avec des chaussures très légères mais surtout on adopte une autre technique de course : à chaque foulée, on atterrit sur l’avant du pied et non plus sur le talon.

Voici un lien vers une animation assez claire : attention c’est en anglais.