[test] Asics 33-FA : pas mal !

Le_test_des_Asics_33-FA___Lepape-Info_com

Grâce à lepape.com, j’ai pu tester les Asics 33-FA, j’ai rédigé le compte-rendu de ce test sur lepape-info.com.

Je trouve que la chaussure répond à son objectif d’avoir une foulée très naturelle, néanmoins selon mes critères, elle manque de dynamisme, notamment au regard des adidas avec la technologie Boost.

Par conséquent, je l’utilise pour les séances longues, même si je préfère les Saucony Triumph Iso pour ce type de séance. Pour les séances dynamiques ou de vitesse, je préfère les Boston 5.

teste-approuve-adopte-soncad-officiel-de-la-coiffure-domicile

[run session #2015-52] La cadence est là même si

20150605-dashboard

05/06/2015 – on ne s’en rend pas compte sur la dynamique de course. Etant donné que c’est la valeur moyenne, elle est complétement faussée par les montées d’escalier à presque mi-parcours.

Aujourd’hui (vendredi 05/06) c’est la première séance depuis la Paris Saint Germain en Laye la course. Réveil en retard car j’avais perdu l’habitude de ces séances matinales et mon réveil était programmé pour 6 h au lieu de 5 h. Heureusement que l’habitude est là et je me lève avec 10 petites minutes de retard 😉

Après la petite alerte à l’ischio droit et le traitement à l’électrostimulation, je pars confiant par une température « chaude » pour cette heure matinale : 18°C. Soleil et chaleur, c’est une première pour 2015 B-)

20150605-dynamique-de-courseObjectif du jour : maintenir une très bonne cadence des foulées. Je profite du port des deux montres Garmin Forerunner 620 et Suunto Ambit 3 Run pour afficher de nombreuses données directement sans avoir à basculer entre les différents affichages. Par conséquent, je surveille de près ma cadence.

Je constate donc que la cadence moyenne proposée dans le tableau « Dynamique de course » de Garmin Connect ne reflète pas la réalité de ma course, il vaut mieux se fier au graphique.

Du coup, je maintiens un bon 166 comme lors de la course : je suis content mais je dois faire mieux. Je vais m’y attacher dans les semaines à venir.

20150605-cadence

N’ayant plus de courses planifiées pour le moment, on va refaire beaucoup de technique.

Au final, une séance tranquille avec une oscillation verticale en dents de scie, ce qui n’était pas le cas dimanche dernier et pas aussi accentué habituellement : à étudier, mais rien de grave.

20150605-oscillation-verticale

Quelques stats complémentaires :

20150605-parcours 20150605-profil

[course] Paris Saint Germain en Laye – La course

Paris_Saint_Germain_la_Course

Dimanche je participe pour la première fois à cette course qui est réputée pour son parcours francilien et les deux bosses casse-pattes.

Je vais en profiter pour découvrir de nouveaux parcours pour mes séances longues dans l’Ouest parisien.

Je me fixe un objectif entre 1 h 35 et 1 h 40 en partant avec les meneurs d’allure 1 h 40, histoire de retrouver l’ami Jean-Philippe qui est meneur d’allure 1h 40.

Comme c’est une course sur route assez rapide, je vais la faire avec mes adidas Adizero Boston Boost 5. On verra si cela va envoyer.

En attendant je me repose cette semaine. Cela tombe bien car je commence un nouveau boulot et je dois trouver mon rythme.

RDV au jardin d’acclimatation dimanche matin à 8 h.

Résultat moins de 2 h plus tard, enfin j’espère 😉

[run session #2015-48] Fartlek avec l’ami RV : rebelote

20150513-dashboard13/05/2015 – Encore une séance de fartlek avec l’ami RV. Mais sur un parcours nouveau à 60 %. Je découvre Chaville, Meudon, Vélizy par les bois. Que de perspectives pour les prochaines sorties.

D’autant plus que l’on peut beaucoup de chemins forestiers dont en version trail 🙂

20150513-parcours

Ce fut une séance assez tranquille mais avec des passages plus rapides qui m’ont tout de même essoufflé quelque peu.

Toutefois j’ai conservé une fréquence cardiaque modérée (voir ci-dessous).

20150513-frequence-cardiaque

20150513-dynamique-de-courseRV a le génie pour faire des séances cool avec juste l’intensité nécessaire pour que l’on travaille sans s’en rendre compte ou presque 🙂

Donc ce fut une très bonne manière de commencer la journée.

J’ai passé l’après-midi à me balader dans Paris avec mes parents : on a marché 11,2 km. C’était une mise en jambes pour mes parents qui préparent le chemin de Compostelle : ils vont le finir cette année après avoir fait les deux premières parties en 2013 et 2014. Cette année, ce sera près de 6 semaines de marche. Bon courage.

[run session #2015-47] Le parcours de VTT en courant

20150511-dashboard11/05/2015 – Après la balade d’hier dans le parc de Saint Cloud et comme l’avion de mon père avait 3 heures de retard, j’ai pu aller m’entraîner de bon matin.

On sent que la température s’est réchauffée : tee-shirt et corsaire de rigueur.

Je me suis dit que pour continuer sur la lancée de la séance de vendredi, je pouvais faire une sorte de fartlek mais en terrain parfaitement connu.

Je suis donc parti sur le parcours que je fais avec Adrien en VTT.

20150511-profilJe dois avouer que je n’avais pas de super sensations dans les jambes. Etait-ce dû à la première utilisation des adidas Adizero Boston Boost 5 ??

Je ne crois pas. Je penche plutôt pour une pré-fatigue suite à la déshydratation et à la PPG de la veille.

20150511-frequence-cardiaqueToutefois, malgré la sensation de cotonnade, le rythme est bon et surtout je ne vais pas dans le rouge au niveau fréquence cardiaque.

20150511-dynamique-de-courseComme souvent quand je fais du fartlek en environnement trail, je n’essaie pas trop d’avoir une cadence élévée. Je reste tout de même vigilant pour être au-dessus de 160.

Finalement la séance me satisfait car je ne finis pas fatigué.

Toutefois il va falloir surveiller l’hydratation maintenant qu’il fait plus chaud. D’autant plus que lorsque je suis déshydraté, j’ai mal au tendon d’Achille gauche et à celui-ci seulement.

20150511-parcours