Pilates et running : OK ou KO ?

Suite à mes gros problèmes de dos de 2020, je me suis mis à faire très, très régulièrement des exercices pour améliorer la mobilité de mon dos. Et c’est une réussite, d’autant plus éclatante que j’ai pu accompagner mon ami Alain sur l’Ecotrail de Paris version 80 km, en courant en Fivefingers.
Suite à cette course, que j’ai préparé en un mois seulement, à part les courbatures normales, je n’ai pas eu la moindre douleur au dos.

Très bien vous pourriez me dire, mais quid du Pilates ?
Et bien les exercices, que je fais depuis plus d’un an, pour améliorer ma mobilité articulaire, donc mon amplitude de mouvement et aussi ma « souplesse » comme on dit à tort, permettent un meilleur contrôle neuromusculaire.

Et c’est là qu’arrive le Pilates. Son nom originel est la contrologie. Car son objectif est de faire des mouvements en conscience, « en contrôle » afin de développer ce lien entre la tête et le corps. C’est cette activité en conscience qui donne les meilleurs résultats et c’est pour cela que je me dis que je fais du Pilates.

En attendant que nous en discutions plus en avant si vous le souhaitez, je vous mets une vidéo sur les origines du Pilates.

Vidéo : une histoire animée du Pilates

1 réflexion au sujet de « Pilates et running : OK ou KO ? »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :