Des pieds plus forts (vidéo)

feet

Vous ne devez pas ignorer que je suis un adepte du minimalisme mais que je ne suis pas arrivé au barefoot.

Toutefois comme je l’ai écrit dans mon billet précédent, je m’efforce de renforcer mes pieds et mes chevilles.

J’ai trouvé une vidéo et un article  ad hoc sur Running shoes Guru.

A essayer de toute urgence, d’autant plus que cela nécessite peu de matériel :

  • tirage de serviette avec les orteils ;
  • marche sur les talons ;
  • squats bas sur l’avant des pieds ;
  • musculation des chevilles avec des élastiques ;
  • travail de proprioception ;

Crédit photos : Running Shoes Guru

Minimalisme, le retour pour aller plus loin

DSCN2640-small

Salut,

Après une semaine de repos forcé suite à ma blessure au trail des lavoirs, j’ai repris l’entraînement.

Comme je l’avais dit, ce trail a été plein d’enseignements.

Parmi eux, la volonté d’être plus léger dans ma foulée. Pour améliorer la tonicité de mes pieds, je vais reprendre un cycle de travail de pieds.

Pour ce faire, je vais faire mes séances courtes soit en VFF (Vibram Five Fingers) ou en Minimus MT00.

DSCN2639
Mes Vibram FiveFingers et mes Minimus MT00

A ce jour, j’en ai fait 2 : samedi et aujourd’hui. C’est tip top !

On sent bien le travail du pied et la nécessité d’être relâché : pour soulager les mollets et pour bien anticiper les trous et les cailloux, surtout en VFF.

Pour l’instant, les mollets ne sont pas douloureux, ce qui montre que la transition commencée il y a 2 ans est achevée.

Je me sens bien plus à l’aise et avec une proprioception des chevilles sans égal.

C’est ce qui me convient pour me préparer pour les challenges à venir.

Toutefois à court terme, j’envisage Paris-Versailles en VFF B-)

Barefoot Ted de Born to Run, vous connaissez ?

ted-mcdonald-running-tips_50632_600x450

Salut,

Je continue ma préparation mentale pour mon trail de dimanche (Trail des lavoirs) par une lecture de pointures en la matière.

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir les trucs de Barefoot Ted ( le coureur aux pieds nus, héros, parmi d’autres, de Born To Run)  pour devenir un barefooter accompli :

  • prenez votre temps pour effectuer la transition « coureur chaussé » vers « coureur pieds nus » ;
  • soyez silencieux ;
  • accélérez la cadence ;
  • trouvez le juste équilibre postural ;
  • prenez conscience de votre corps ;

Maintenant que vous avez l’eau à la bouche, je vous laisse lire l’article dans le détail.

Crédit photos : Leslie Gaines, National Geographic Adventure

Trail des lavoirs : J-4

trail-des-lavoirs

Dans 4 jours, je participerai à mon premier Trail des lavoirs dans la vallée de Chreveuse, dont c’est la 3ème édition.

Comme à mon habitude, je préfère les trails « longs », et je ferai donc la version solo de 65 km. Je sens que je vais m’amuser et il ne devrait pas faire trop chaud, contrairement à l’Ecotrail 2012 où j’avais bien senti le soleil sur les 80 km.

Le parcours semble prometteur avec 3 boucles différentes.

TDL2013

La variation de dénivelé promet aussi : pas ou peu de plat.

denivele

Comme diraient certains qui se reconnaîtront : « force et honneur !« 

La route des 4 châteaux : 25 novembre 2012

Le 25 novembre dernier, j’ai sûrement effectué ma dernière course de l’année 2012 et c’est une première sur cette épreuve : la route des 4 châteaux dans la vallée de Chevreuse et ma première course avec mes Saucony Xodus 3.0 avec un drop de 4 mm.

P1000508-small

Cette course donne l’occasion de passer dans le parc de 4 châteaux.

r4c-le-parcours

Et voici le profil altimétrique récupéré avec mon Garmin 310 XT.

r4c-altitude-garmin

Toute la famille m’accompagne, de gauche à droite: Colomba – ma compagne – ,Adrien mon fils, ma mère et mon père !

DSCN2295-small

Ce fut l’occasion de retrouver les copains de Meudon Triathlon !

P1000409-small

Heureusement le temps était de la partie, la course s’annonçait belle !

Après un départ plutôt prudent, voyez les temps de passage aux kilomètres, on accélère et c’est la lente remontée vers la tête de course.

r4c-circuit-garmin

Je suis parti de l’arrière du peloton.

DSCN2298-small

Tout se passe bien et les kilomètres s’enchaînent, et que de beaux paysages et du soleil, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

DSCN2299-small

Tout au long du parcours, je remonte vers la tête, en restant très attentif au sol. Malgré les pluies des derniers jours, le sol n’est pas trop gras, mais les feuilles forment un épais matelas sur le sol. Ce matelas est encore plus épais sur les bords du chemin que j’emprunte souvent pour mes dépassements.

J’éprouve une enivrante sensation de vitesse et de maîtrise de la foulée : le pied est sûr et cela est dû à mes Xodus. Une vraie réussite !

Je suis dans le parc du château de Coubertin et je vois la famille qui m’attend, mon coeur bondit et on accélère : je suis une fusée (cf. la photo ci-dessous et le regard du coureur, sûrement à cause du bruit de la post-combustion).

P1000474-small

Voici une course vidéo faite dans le parc du château de Coubertin (km 14,5)  par mon fils Adrien avec sa Nintendo 3 DS.

Là, je suis en plein shoot d’adrénaline, je vole !

L’arrivée est toute proche, mais …

Wow, un gros faux plat de 600 m m’attend !

Je crois ne plus avancer mais mon Garmin me révèlera que ce n’était qu’une sensation.

Au final 1h24 et une grosse, grosse satisfaction 🙂

Je reviendrai l’année prochaine si tout va bien.

r4c-recapitulatif-garmin

Et voici le classement avec les copains du club :

resultat-course-r4c

A bientôt !

J’ai repris : hourra

Ca y est, j’ai refait un vrai entraînement !

J’ai acheté des Asics Gel hyper speed 3, qui ont un drop assez faible. Ainsi je ne trahis pas la démarche minimaliste que je poursuis mais je prends plus de précautions.

Je garde mes Five Fingers pour des séances courtes et la corde à sauter, pour les séances longues et/normales, je chausse les Asics. Ensuite on passera aux Saucony Hattori quand elles seront couramment disponibles en Ile de France.

Ce soir, j’ai donc fait 4,6km en 23min dans le parc de St Cloud. Heureux le Richard !

Courir pieds nus ou pas

Je viens de lire cet article-débat sur la pratique « controversée » du barefoot running dans « Runner’s World ».

Je vous livre un extrait ci-après mais je vous invite à lire l’article en entier.

« Je cours depuis quarante ans et je donne des conférences sur la biomécanique à l’étranger. Je pense tout simplement que nous manquons d’études concrètes et scientifiques pour appuyer ce propos. C’est à mon avis absolument ridicule de soutenir que les chaussures de course à pied sont responsables de blessures. C’est l’acte même de courir qui provoque des blessures. Lorsque vous heurtez le sol avec de deux à trois fois le poids de votre corps, qui plus est sur une surface dure, ce sont ces conditions-là qui sont à la base des blessures. Peu importe que vous soyez chaussé ou non !« 

Reprise de la course à pied

Avec Colomba, j’ai repris la course à pied en cette fin d’après-midi ensoleillé.

On y est allé tout doucement : 20′ et 2,62km en alternant 500m de course avec 200m de marche à pied : pas de douleur sensible mais quelque chose de diffus. Par conséquent, on va prolonger le repos encore un peu.

J’en ai profité pour travailler la forme de la foulée : fréquence assez élevée, longueur raccourcie, …

Je suis en bas de la courbe et il faut que je sois en haut le 25 septembre : d’ici là, tranquille 🙂

Pierre-Marc, je crois que c’est râpé pour la séance commune du WE prochain.

De retour de ma séance de rollers :-)

Malgré une petite chute qui m’a laissé une entaille au menton, je me suis bien amusé (10,3km en 45 min, tranquille mais le revêtement n’est pas toujours bon dans le parc de Saint Cloud et je ne vous raconte pas les conducteurs du dimanche).

Bonne balade en couple car Colomba m’accompagnait en vélo : elle a eu une peur bleue quand elle m’a vu par terre car elle n’avait pas vu la chute. Ce ne sera sûrement pas ma dernière, surtout si je veux faire les 24h du Mans en rollers.

En tous cas, on a profité du soleil sans que la chaleur ne soit trop écrasante, ce qui ne saurait tarder …

Bilan positif car pas de douleur au pied et j’ai fait travaillé les jambes.

Les rollers sont donc une bonne activité de rééducation pour les runners et toute la runnosphère 🙂

Vous pouvez voir le détail de la séance sur runkeeper.com.

Le pansement est impressionnant mais c’est juste pour éviter de tâcher le tee-shirt car la blessure est bénigne. Il faut que cela soit sec pour demain au bureau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faciliter la guérison de mon entaille au menton, je me suis finalement rasé la barbe.

Du coup, le pansement est tout petit 🙂

Rollers et course à pied

En attendant que mon pied droit guérisse complétement, je me remets aux rollers à partir d’aujourd’hui.

L’avantage avec la chaussure rigide, c’est que le pied ne travaille pas mais je peux entraîner mes cuisses et comme cela je ne perds pas tout le bénéfice de l’entraînement.

Et vous, est-ce que vous en faites de temps en temps ?

J’envisage d’ailleurs de faire les 24h du Mans rollers l’année prochaine. Cela vous tente ?

J’ai déjà fait le pi-marathon, pour la version automobile, on va attendre 🙂

Saucony Hattori

Avec le désir de pratiquer le minimalist running arrive la difficulté de trouver à son pied quand on n’est pas adepte du barefoot intégral, ce qui est mon cas.

Par conséquent l’arrivée de tout nouveau modèle est une bénédiction 🙂

Voici pourquoi je salue le test de Fred et Marie au sujet de l’Hattori de Saucony.

Ami(e)s runners, donnez-vous en à coeur joie.

Signalez-nous où vous pouvez les acheter. Je suis impatient de les voir.

Merci d’avance.