[test] Merrell Bare Access Flex Knit : Okay

merrell-bare-access-flex-knit-profil copie

Comme vous pouvez le lire dans un de mes billets précédents, j’ai assisté le mois dernier à une présentation de la nouvelle collection de Merrell dédié au running minimaliste. Je vous avais dit que Merrell avait pensé à tout le monde : du débutant en minimalisme à l’ultra trailer confirmé.

Pour ma part, j’ai hérité de la nouvelle version de la Bare Access Flex, la Knit. Celle qui a un mesh tricoté comme une chaussette.

Ayant testé sa grande soeur en février, j’étais un peu déçu car je ne voyais pas ce que je pourrais trouver de fondamentalement différent.

C’est donc un peu dubitatif que je suis parti avec ce nouveau modèle.

Les sensations ont tout de suite étaient bonnes comme je l’écris dans mon précédent billet.

Mais ce n’est rien par rapport à ce qui s’est passé ensuite. Lire la suite

Amis minimalistes, Merrell pense à vous

la-nouvelle-collectionHier soir, j’ai été convié à une présentation de la nouvelle collection des modèles minimalistes de Merrell pour la course sur route et le trail.
J’avais hâte de voir ce que cet équipementier proposait par rapport à la concurrence.
J’avais récemment testé la Bare Access Flex, bonne chaussure de transition, mais je souhaite aller un cran plus loin.

La nouvelle collection ne m’a pas déçu sur ce point.
Merrell adresse bien tous les segments : du débutant en minimalisme qui a besoin d’un amorti, etc au barefooteur qui souhaite toutefois protéger sa peau car le bitume n’est pas exempt de fragments blessants ou la forêt n’est pas un long et vert parcours de golf …

Lire la suite

[test] Raindrop sur TasteItDrinks

Taste It - blog - La parole aux boissons sans alcool ! 2018-04-02 21-54-50
Bonjour tout le monde,

Vous savez que je cours sur route depuis plus de 20 ans et je crois que je suis passé par tous les stades : du total débutant à celui qui suit un plan pas fait pour lui mais … à celui qui se connaît, du moins essaie et fais en sorte de trouver ce qui lui convient le mieux.

J’ai fait beaucoup d’essais plus ou moins heureux concernant la nutrition. Actuellement j’ai trouvé un bon équilibre. Mais je reste toujours à l’écoute des nouveautés.

Lire la suite

Cross du Figaro New Balance : un retour

cross-du-figaro
25 ans après, je suis revenu sur le cross du Figaro (18/05/2014).
C’est une course à laquelle je me suis inscrit au dernier moment, suite à une invitation gratuite de Running Heroes. C’est donc si je ne m’étais pas préparé spécifiquement à cette course. Toutefois, c’est mon lot habituel cette année où je participe à des courses en fonction des opportunités qui surgissent sans aucune, mais vraiment aucune, planification.

Je pensais que la « courte » distance allait me permettre de bien courir car je dois avouer que mon entraînement actuel est juste du maintien en forme avec aucune séance spécifique.
C’est donc assez confiant que je me suis lancé sur cette course, dans une zone que je connais bien. Le parc de Saint Cloud est un de mes terrains de jeu favori car il est tout proche de mon domicile. Cette connaissance du terrain fut utile pour régler mon allure et éviter de me griller en me mettant en sur régime.

Voici le parcours du 12 km, course à laquelle j’ai participé.

cross-du-figaro-parcours-12-km

Le profil récupéré sur Strava.com

cross-du-figaro-profil

Je suis parti dans la deuxième vague et je n’ai rattrapé des coureurs pendant la première moitié de la course. Par la suite, j’ai fait le nécessaire pour me maintenir dans le groupe car c’était des coureurs de mon niveau.
cross-du-figaro-cote
J’avais un objectif tout à fait théorique à 55 minutes mais je ne me suis pas focalisé dessus n’ayant pas repéré le parcours.
Je me suis contenté de courir aux sensations en veillant à ne pas me mettre dans le rouge.

Objectif atteint : 57’20 avec une accélération après la dernière côte et une bonne gestion des montées tout au long de la course.
Le parcours est bien cassant à cause des multiples changements de direction mais le temps étant de la partie, je ne regrette pas ma participation.

Alors que j’avais pensé courir en Saucony Peregrine 3, le parcours étant sec, j’ai finalement choisi mes Skechers Go Run 3 pour leur amorti pas trop important et surtout leur dynamisme. J’ai pu apprécié ces deux qualités importantes ainsi que leur accroche sur ces sentiers.
J’ai en préparation un billet plus détaillé sur ces chaussures.

 

cross-du-figaro-resultat

A refaire avec de la boue pour faire plus cross ;-)

cross-du-figaro-medaille

safesport id ou comment rassurer son entourage

Capture d’écran 2014-03-15 à 19.34.39

Quand je pars courir, surtout les matins d’hiver, quand il y a peu de monde, j’ai toujours une légère appréhension : que va-t-il se passer si j’ai un problème ?

On peut partir avec des plaques d’identification – comme les militaires – j’en ai mais bof.

Par défaut, j’ai mon permis de conduire dans ma sacoche mais l’adresse n’est pas à jour et la photo est celle de mes 20 ans 🙂

Est-ce que la solution ne serait pas le safesport id ? Ce « petit » bracelet avec les informations que l’on peut y saisir a le don de rassurer, pas seulement moi, n’est-ce pas Colomba ?

J’ai pris la version pro pour y inscrire un maximum de choses.

Et bien, je me dis qu’en cas de problème, on pourra contacter mes proches et cela me libère encore plus  …

J’ai pris 2 couleurs de bracelet, notamment le jaune bien visible car en cas de pépin, les secours le repèreront plus rapidement.

Et vous, ça vous tente ?

 

 

Etirements et renforcement musculaire (livre)

A805

Quand on court beaucoup, il est indispensable :

  1. de s’étirer pour faciliter la récupération et la progression ;
  2. de se renforcer musculairement afin de pouvoir profiter de l’entraînement sur la durée.

Une fois l’équation posée, on s’interroge souvent sur la méthode à suivre pour parvenir à ce double résultat.

Pour ma part, outre ma routine matinale, j’ai choisi le Pilates.

Toutefois je suis toujours à l’affût d’informations de qualité pour progresser et mieux comprendre ce qu’il y a à faire et surtout comment le faire.

L’ouvrage de Thierry Waymel et Jacques Choque intitulé « Etirement et renforcement musculaire« , éditions Amphora, s’y emploie de manière didactique et efficace.

Les illustrations fort nombreuses ainsi que les explications permettent de bien comprendre les mouvements : les objectifs et leurs exécutions.

C’est donc une lecture que je recommande sans réserve.