[livre] Stretching express

Aujourd’hui, je vous présente le livre « Streching Express » édité chez Amphora.

J’apprécie l’introduction qui explique pourquoi il est bien, voire nécessaire de s’étirer.
Bien que faisant du sport et de l’athlétisme depuis mes 10 ans, j’en ai 50 maintenant, j’ai quasiment arrêté de m’étirer quand je suis passé du sprint, de la piste et des sautoirs à la course sur route.
Je n’ai pas eu de soucis avec cette absence d’étirements pendant plus de 20 ans.
Toutefois, avec une augmentation sensible du kilomètrage, une certaine tension est née puis s’est renforcée tout particulièrement au niveau de mes psoas et de mes ischios.
Sacrés ischios, chez moi, ils furent souvent une source d’inquiétude car performants mais fragiles quand je faisais du sprint et des haies.

Néanmoins j’avais arrêté les étirements jusqu’au mois de février 2020.
Peu de temps avant suite à un fort éternuement, j’ai ressenti une douleur au dos. Celle-ci s’est amplifiée sans que je trouve un remède jusqu’au passage chez un ostéopathe qui m’a montré des étirements pour me soulager. Et miracle, en quelques jours l’amélioration fut sensible et la douleur a disparu complètement en quelques semaines.

C’est donc avec un intérêt tout particulier que j’ai lu cet ouvrage.

J’aime les principales raisons évoquées par l’auteur pour s’étirer :

  1. pour un mieux être au quotidien ;
  2. pour rester jeune ;
  3. pour rééquilibrer le corps ;
  4. pour prévenir les blessures ;
  5. pour avoir une meilleure image de soi ;
  6. pour libérer les émotions.

Désormais quinquagénaire, on pourrait penser que le point 2 est le plus important pour moi.
Et bien non, je suis plus attiré par la notion d’équilibre du corps.

Cet équilibre est renforcé par l’accompagnement de tout exercice par une bonne respiration, en évitant de forcer comme une « brute ». Cela vous rappelle tous quelqu’un n’est-ce pas ? Je me souviens de certains acharnés sur le stade il y a bien longtemps mais cette attitude perdure.

L’introduction de cet ouvrage est vraiment bien faite car elle situe bien que les étirements ne se suffisent pas à eux-mêmes et qu’ils font partie d’un tout avec l’alimentation notamment. C’est donc une approche holistique qui est mise en avant. On ne se contente pas de lister tous les étirements possibles en fonction de tels ou tels muscles.

Ce livre s’adresse à la majorité d’entre nous d’où sa décomposition en deux parties : le niveau débutant et le niveau intermédiaire.

Par ailleurs, l’auteur souligne l’importance de s’arrêter si on ressent une gêne ou une douleur anormale. On est heureusement bien loin du « no pain, no gain ».

Passons aux choses sérieuses : les étirements.

Ils sont regroupés en séances courtes, une dizaine de minutes, qui ciblent une zone du corps : la nuque, le dos, les abdominaux, …

Le matériel requis est minimaliste : une chaise, un tapis, un bâton, une sangle.

Les exercices proposés sont bien catégorisés et ils sont expliqués dans un langage accessible, totalement en français, sans l’usage d’un jargon franglais qui nuit souvent à la bonne compréhension du mouvement à exécuter.
Cette absence de jargon est particulièrement notable et on comprend qu’un soin a été apporté au vocabulaire employé pour que tout le monde puisse s’approprier les étirements proposés.

C’est une belle réussite et une bonne façon de se préparer pour les efforts de cette période des vacances qui commencent.


Stretching Express
de Elodie SILLARO
Éditions Amphora
ISBN : 9782757604649 ; EUR 9,95 ; mai 2020 ; 112 p. ; Broché

Confinement et mal de dos : eureka

Je me suis fait mal au dos deux semaines avant le début du confinement 🥺, et grâce à un ostéopathe, on a bien identifié la raison : ischios trop tendus et nécessité de faire des étirements 🧐

Si ça vous intéresse, je peux faire une vidéo sur mes exercices 🤔

J’ai suivi les recommandations de l’ostéo, et tout était quasiment rentré dans l’ordre en deux semaines.
Malheureusement avec le confinement, je suis resté très, trop longtemps assis et surtout avec une mise en tension excessive du dos, d’où un effet sur le psoas et les ischios.
Mais j’ai compris l’origine de ma douleur grâce à cette vidéo de Major Mouvement 👍🏾. Merci beaucoup à lui 👌🏾🥂

Dès lors, j’ai changé par position d’assise sur le fauteuil et tout est très vite rentré dans l’ordre 😀

[vidéo] La vérité sur le gainage

Décidément j’adore Major Mouvement, c’est pourquoi je vous partage sa vidéo sur le gainage.
Je vois beaucoup de monde faire cet exercice, en essayant de tenir le plus longtemps possible : la célèbre planche 👀
Je n’ai jamais compris cet acharnement, surtout que je trouve l’exercice inapproprié et douloureux au niveau des coudes pour peu de résultats aux abdominaux.

Bref je ne le fais jamais et j’ai pourtant la tablette.
Alors essayons de comprendre.

Lire la suite

Streching des ischios pour guérir un mal de dos

Je cours depuis de nombreuses années, et cela fait longtemps que j’ai arrêté les étirements. Bien mal m’en a pris.
En effet, il y a plus d’un an, je commence à ressentir une douleur bénigne en bas du dos à gauche.
Faible au début. Au fil des mois et des centaines de kilomètres parcourus, la douleur s’intensifie sans que j’en comprenne la cause.

Lire la suite

[test] Raindrop sur TasteItDrinks

Taste It - blog - La parole aux boissons sans alcool ! 2018-04-02 21-54-50
Bonjour tout le monde,

Vous savez que je cours sur route depuis plus de 20 ans et je crois que je suis passé par tous les stades : du total débutant à celui qui suit un plan pas fait pour lui mais … à celui qui se connaît, du moins essaie et fais en sorte de trouver ce qui lui convient le mieux.

J’ai fait beaucoup d’essais plus ou moins heureux concernant la nutrition. Actuellement j’ai trouvé un bon équilibre. Mais je reste toujours à l’écoute des nouveautés.

Lire la suite

safesport id ou comment rassurer son entourage

Capture d’écran 2014-03-15 à 19.34.39

Quand je pars courir, surtout les matins d’hiver, quand il y a peu de monde, j’ai toujours une légère appréhension : que va-t-il se passer si j’ai un problème ?

On peut partir avec des plaques d’identification – comme les militaires – j’en ai mais bof.

Par défaut, j’ai mon permis de conduire dans ma sacoche mais l’adresse n’est pas à jour et la photo est celle de mes 20 ans 🙂

Est-ce que la solution ne serait pas le safesport id ? Ce « petit » bracelet avec les informations que l’on peut y saisir a le don de rassurer, pas seulement moi, n’est-ce pas Colomba ?

J’ai pris la version pro pour y inscrire un maximum de choses.

Et bien, je me dis qu’en cas de problème, on pourra contacter mes proches et cela me libère encore plus  …

J’ai pris 2 couleurs de bracelet, notamment le jaune bien visible car en cas de pépin, les secours le repèreront plus rapidement.

Et vous, ça vous tente ?

 

 

FitBit Flex : peut mieux faire !

fitbit-flex

J’ai testé un FitBit Flex pendant près de 2 mois et demie.

Globalement je suis assez satisfait des fonctionnalités car cette possibilité d’avoir son activité en nombre de pas est intéressante, son suivi de sommeil et la quantité d’eau absorbée pas mal.

Vous pouvez voir ci-dessous le récapitulatif d’une de mes semaines.

Capture d’écran 2014-03-13 à 21.31.06

Toutefois, je suis déçu par :

  • le décalage entre la distance calculée et la distance réelle : j’aurais pu étalonner l’appareil mais ce n’est pas pratique et les montres GPS sont plus faciles d’emploi ;
  • le volume du capteur : j’aurais aimé avoir un dispositif bien plus plat !
  • par ailleurs, s’il pouvait exister un petit affichage sur le bracelet, comme sur la version vendue aux US, ce serait mieux …

J’ai adoré les alarmes silencieuses qui sont vraiment efficaces, Colomba ne me contredira pas.

Possesseur d’un Samsung Galaxy Note 3, je commence à tester le S Health, je vais pouvoir comparer.

Je vous tiendrai au courant.

Etirements et renforcement musculaire (livre)

A805

Quand on court beaucoup, il est indispensable :

  1. de s’étirer pour faciliter la récupération et la progression ;
  2. de se renforcer musculairement afin de pouvoir profiter de l’entraînement sur la durée.

Une fois l’équation posée, on s’interroge souvent sur la méthode à suivre pour parvenir à ce double résultat.

Pour ma part, outre ma routine matinale, j’ai choisi le Pilates.

Toutefois je suis toujours à l’affût d’informations de qualité pour progresser et mieux comprendre ce qu’il y a à faire et surtout comment le faire.

L’ouvrage de Thierry Waymel et Jacques Choque intitulé « Etirement et renforcement musculaire« , éditions Amphora, s’y emploie de manière didactique et efficace.

Les illustrations fort nombreuses ainsi que les explications permettent de bien comprendre les mouvements : les objectifs et leurs exécutions.

C’est donc une lecture que je recommande sans réserve.

Barefoot Connections Conference – Primal Lifestyle (vidéo)

Coucou, ceci est une annonce pour les minimalistes convaincus ou hésitants : la Barefoot Connections Conference est pour bientôt !

Elle se déroulera à Londres  au Natural History Museum les 22 et 23 juin.

Un des principaux sponsors est le site : primal lifestyle.

En attendant, un peu de teasing avec une vidéo engageante ou une « inspiring video », c’est beaucoup mieux en anglais 🙂

Des pieds plus forts (vidéo)

feet

Vous ne devez pas ignorer que je suis un adepte du minimalisme mais que je ne suis pas arrivé au barefoot.

Toutefois comme je l’ai écrit dans mon billet précédent, je m’efforce de renforcer mes pieds et mes chevilles.

J’ai trouvé une vidéo et un article  ad hoc sur Running shoes Guru.

A essayer de toute urgence, d’autant plus que cela nécessite peu de matériel :

  • tirage de serviette avec les orteils ;
  • marche sur les talons ;
  • squats bas sur l’avant des pieds ;
  • musculation des chevilles avec des élastiques ;
  • travail de proprioception ;

Crédit photos : Running Shoes Guru

5 exercices pour empêcher les douleurs aux mollets

calfex1

J’ai fait un trail assez difficile dimanche dernier et étonnamment je n’ai pas de douleurs aux mollets mais ce ne fut pas toujours le cas.

Je vous invite à lire le billet suivant qui vous donne des conseils pour vous faire des mollets solides : exercices, photos et vidéos  à disposition.

Pour ma part, hormis la course à pied, je travaille la proprioception des chevilles avec une balance board.

Crédit photo : Running Shoes Guru

Trail des lavoirs : J-4

trail-des-lavoirs

Dans 4 jours, je participerai à mon premier Trail des lavoirs dans la vallée de Chreveuse, dont c’est la 3ème édition.

Comme à mon habitude, je préfère les trails « longs », et je ferai donc la version solo de 65 km. Je sens que je vais m’amuser et il ne devrait pas faire trop chaud, contrairement à l’Ecotrail 2012 où j’avais bien senti le soleil sur les 80 km.

Le parcours semble prometteur avec 3 boucles différentes.

TDL2013

La variation de dénivelé promet aussi : pas ou peu de plat.

denivele

Comme diraient certains qui se reconnaîtront : « force et honneur !« 

La fluidité ?

On se demande souvent ce qu’est la fluidité.

Ma femme qui suit des cours pour devenir prof de Pilates fait de nombreuses recherches pour arriver à visualiser de nombreux concepts dont la fluidité.

En voici deux magnifiques exemples : la danse (Mikhail Baryshnikov) et le sprint (Carl Lewis).

Quel est votre avis ?

Five Fingers : Colomba a fait le saut

Et oui Colomba a acheté hier ses premières chaussures minimalistes : les Fivefingers KSO Trek.

Ce n’est pas pour courir mais pour la marche. Je vais la laisser faire ses commentaires mais elle a été tout de suite étonné par la différence de perception et elle a immédiatement ressenti les effets sur sa colonne vertébrale.

Bref un moment unique de reconnexion à son corps.

De retour de ma séance de rollers :-)

Malgré une petite chute qui m’a laissé une entaille au menton, je me suis bien amusé (10,3km en 45 min, tranquille mais le revêtement n’est pas toujours bon dans le parc de Saint Cloud et je ne vous raconte pas les conducteurs du dimanche).

Bonne balade en couple car Colomba m’accompagnait en vélo : elle a eu une peur bleue quand elle m’a vu par terre car elle n’avait pas vu la chute. Ce ne sera sûrement pas ma dernière, surtout si je veux faire les 24h du Mans en rollers.

En tous cas, on a profité du soleil sans que la chaleur ne soit trop écrasante, ce qui ne saurait tarder …

Bilan positif car pas de douleur au pied et j’ai fait travaillé les jambes.

Les rollers sont donc une bonne activité de rééducation pour les runners et toute la runnosphère 🙂

Vous pouvez voir le détail de la séance sur runkeeper.com.

Le pansement est impressionnant mais c’est juste pour éviter de tâcher le tee-shirt car la blessure est bénigne. Il faut que cela soit sec pour demain au bureau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faciliter la guérison de mon entaille au menton, je me suis finalement rasé la barbe.

Du coup, le pansement est tout petit 🙂