Un pilote d’hélico dans la famille

Noël vient de passer et Adrien a reçu un superbe hélicoptère d’appartement (merci les guadeloupéens).

Adrien, qui en avait déjà un chez sa mère, nous a montré ses aptitudes de pilote et a défié son grand-père. Ce dernier a relevé ce défi et ils se sont livrés pendant 3 jours à un mano à mano aérien dans « l’héliport » de Sèvres 🙂

Cette photo de Richard Coffre (père), le grand-père, montre Adrien en pleine action. Un cliché digne d’Henri Cartier Bresson, le chantre de l’instant décisif.

Qu’en pensez-vous ?

IMG_0737

 

IMG_0742

 

 

 

Les 10 km de l’Equipe

20130623_094915

Salut,

Hier (dimanche 23 juin 2013), j’ai participé à mon premier « 10 km de l’Equipe » à Paris.

Je m’y étais déjà inscrit il y a deux ans, mais une fracture de fatigue au pied droit m’avait empêché d’y participer.

Cette année, je m’y suis inscrit au dernier moment, la semaine dernière, car j’étais en pleine non préparation pour cause de déménagement.

Avant la course, je n’avais pas couru depuis le 5 juin.

Par conséquent, même si j’étais dans le sas « 42 minutes », mon objectif devait être plus raisonnable et je visais plutôt les 45 minutes.

A l’arrivée place de la Bastille, en cherchant les consignes, je suis tombé sur l’ami Bernard Bizet, le gros joggeur, que j’avais loupé la veille.

Il me file de bons conseils sur le parcours, notamment avec la présence de plusieurs faux plats.

Une fois mes affaires mises en consigne, je me dirige vers l’aire de départ, distante d’environ 1,5km. Je fais sensation avec ma combinaison de peintre qui me protège bien de la fraîcheur matinale. Nous sommes le 23 juin mais on ne s’en rend pas compte au thermomètre.

Le départ arrive et on s’élance.

Le rythme est élevé, je n’ai pas l’habitude de courir aussi vite 😉  dès le départ.

Je suis plutôt du genre à partir cool pour voir comment cela va se passer et surtout je cours beaucoup plus long d’habitude.

Mais le mot d’ordre est relâchement et plaisir et j’y compte bien m’y tenir.

Je vois que beaucoup de monde part vite, peut-être trop sûrement. On les prendra plus tard …

Pour ma part, je regarde ma montre mais surtout je respecte mes sensations afin de me prémunir contre toute baisse de régime.

Les faux plats s’enchaînent mais la course se passe plutôt bien, d’autant plus qu’il ne pleut pas.

D’un coup, une fusée me dépasse, c’est Kilian Jornet, bien bronzé qui passe en trombe.

A peine 35 minutes de course, et la fin approche déjà !

On m’avait annoncé une belle descente pour les 2 derniers kilomètres, c’est bon signe et j’en ai besoin car ce rythme « élevé » pompe sérieusement dans mes réserves.

Mais on y va et c’est l’arrivée avec une grande satisfaction : 45’10 !

Hyper heureux au vu de ma préparation inexistante et de mon régime alimentaire modifié : pas de recharge de glucides durant les précédents jours, pas de gels avant la course. J’ai juste conservé le gâteau énergétique pour le petit déjeuner. C’est un must.

Mon record étant de 44 min et quelques secondes : mission accomplie.

Le foncier accumulé ces dernières années et ma technique de course (attaque médio-plantaire) me permettent d’atteindre des résultats que je n’aurais jamais envisagé …

Après l’arrivée, j’ai croisé Salvio qui a aussi pulvérisé son record et est en avance d’un an sur ces objectifs !

Un seul regret mais je n’ai pas eu à en souffrir, les consignes sont à l’air libre : dommage avec la pluie qui est tombée, certains sacs ont dû être bien trempés.

A bientôt sur les routes et les chemins.

Barefoot Connections Conference – Primal Lifestyle (vidéo)

Coucou, ceci est une annonce pour les minimalistes convaincus ou hésitants : la Barefoot Connections Conference est pour bientôt !

Elle se déroulera à Londres  au Natural History Museum les 22 et 23 juin.

Un des principaux sponsors est le site : primal lifestyle.

En attendant, un peu de teasing avec une vidéo engageante ou une « inspiring video », c’est beaucoup mieux en anglais 🙂

Alana Hadley, 16 ans, bientôt son premier marathon

hadleys

Voici un extrait tiré de VO2 Magazine qui nous présente le phénomène :

Alana Hadley n’a que 16 ans, elle compte déjà à son actif plusieurs semi-marathons, et elle effectuera au mois de mai prochain ses débuts sur marathon au Marathon de Cleveland. Avec l’ambition d’un chrono en 2h 41’ !

C’est une enfant prodige de la course à pied, et une boulimique de compétitions. Alana Hadley s’est déjà fait connaître aux Etats-Unis pour ses performances sur semi-marathon. Elle est l’Américaine la plus rapide pour les tranches d’âge de 14 ans et de 15 ans.

Vous pouvez aller sur le site d’Alaney pour avoir tous les détails.

Saucony Xodus 3.0 sur l’Ecotrail 30 km

DSCN2565_crop

Je cours avec des Saucony grâce à Fred Brossard depuis un peu moins d’un an car je cherche des chaussures avec un drop faible mais avec un minimum de confort.

Pour la route, j’ai donc des Saucony Kinvara 3, pour le trail, j’ai acheté des Xodus 3 au mois de novembre 2012.

Je les avais déjà testées avec bonheur lors de la route des 4 châteaux le 25 novembre, mais c’était un trail court de 16 km.

Hier j’ai accompagné mon frère sur la version 30 km de l’Ecotrail. Séance longue pour moi, course pour lui et test grandeur nature pour mes chaussures.

En passant, je rends hommage à la Runnosphère dont je fais partie et dont j’ai croisé deux membres dans le parc de St Cloud : Salvio et Jean-Pierre Run Run, en pleine préparation du marathon de Paris.

Vous avez des clichés d’après course plus bas.

Le test fut concluant car le terrain était gras à souhait et hormis quelques glissades inévitables, je fus du pur plaisir.

Particulièrement dans les descentes où l’accroche et la stabilité fait merveille, et j’ai pu me lâcher.

J’ai hâte de les tester sur le trail des lavoirs dans un peu plus d’un mois le 21 avril.

Ci-dessous le départ de la première vague du 30 km.

DSCN2554

Bravo à ces courageux car cela n’a pas dû être facile dans ce terrain gras, et les côtes !

DSCN2555

Comme vous pouvez le voir, elles n’accumulent pas trop la boue, ainsi on n’a pas les pieds lourds au fil des kilomètres 🙂

DSCN2560 DSCN2562

Une vue sur la semelle assez large avec une toebox confortable, qui évite une compression des orteils, ce qui est douloureux au fil du temps. Pas ce problème ici.

La semelle est bien crantée permettant une accroche efficace sans être désagréable quand on revient sur le bitume.

DSCN2563

Alors rejoignez la tribu Saucony.